Lundi 27 Mai 2020 en soirée se tenait la première réunion du conseil municipal élu le 15 mars dernier, dans le respect de strictes règles sanitaires (distanciation, espacement des tables, port du masque, présence de gel hydroalcoolique).
L’ordre du jour comportait l’élection du maire et des adjoints, ont ainsi été élus:
Maire: Laurent NOIROT
1er adjoint: Alexandre AUBRY
2ème adjoint: Sylvie WENNER
3ème adjoint: Thomas PHLIPAUX

Conseillers démissionnaires: Madame Annick CARRE et Monsieur Roland DECHANNES.

Les premiers mots du nouveau Maire:

 » C’est avec une très grande émotion que j’endosse cet habit de Maire de notre village.
Je voudrais tout d’abord dire:
Merci à nos électeurs qui ont témoigné leur confiance en l’équipe « Bien vivre aux Riceys ». Ce résultat nous ravit et nous donne en même temps une très grande responsabilité.
Merci à toutes celles et ceux qui ont cru en nous, qui nous ont adressé des messages de sympathie et d’encouragements.
Nous n’oublierons pas pour autant tous ceux qui ont fait un autre choix. Nous serons les élus de toutes les ricetonnes et ricetons dans un esprit d’écoute, de proximité et de respect.
Merci à vous mes colistiers de la confiance que vous m’accordez, de votre engagement passé et surtout à venir.
Un grand merci aussi à nos trois derniers colistiers qui par le mode de scrutin, n’ont pas été élus.
Nous accueillons donc au sein du conseil municipal trois membres de la liste « Les Riceys Demain », je tiens à les assurer qu’ils ou elles auront leur rôle à jouer.
Avant de procéder à l’élection des adjoints, je tiens à saluer le travail accompli par les équipes municipales précédentes.
Je voudrais rendre un hommage très appuyé à notre maire sortant, Monsieur Jean-Claude MATHIS pour ses 43 années consacrées à la commune, 12 comme adjoint et 31 en tant que maire.
Cet investissement mérite notre considération et notre respect. Sans vous notre village ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.
Et pour terminer mes propos, nous ne ferons pas table rase du passé, et poursuivrons les actions entreprises.
Beaucoup de travail nous attend, mais cela ne nous effraie pas. Et j’espère que chacun et chacune y trouvera de la satisfaction. »

M. Le Maire Laurent NOIROT