Cette église dédiée à Saint Vincent, est composée de deux  églises bien distinctes.  La première  orientée à l’est est devenue la chapelle de la Vierge . La seconde est le prolongement vers le nord du transept de la première.
L’église primitive était destinée aux  habitants de divers petits hameaux tels que Lannes, le Magny, et autres, dépendant de la juridiction de l’évêque de Chalons sur Saône.  Le regroupement de ces hameaux est à l’origine de Ricey-haut.

Il est difficile de donner une date précise de la première construction. Un document fait toutefois état de 1549. Un siècle plus tard, l’accroissement de la population a nécessité la seconde église.
La visite de Saint Vincent est intéressante car on y retrouve,  dans ses transformations et équipements, toute l’histoire de France du 17ème au 20ème siècle.