7ème Trail des cadoles

PATRON-POST-INSTAGRAM

Rdv au Marquis de Pommereuil

> Parking
> Inscriptions
> Retrait dossards

3 parcours :
> 8 kms départ 14:00
> 17 km départ 13:00
> 32 km départ 12:00

Le Trail des cadoles est l’une des épreuves du Challenge Running 3

Inscription en ligne (ou sur place majorée de 5€) : www.le-sportif.com

  • Randonnée de 10 km
  • Départ entre 13:00 et 14:00
  • Inscription sur place

Pass sanitaire obligatoire !

Les Riceys. Trois jolis parcours mais exigeants sur le plan technique à travers le finage riceton et le vignoble, ainsi qu’une randonnée pédestre seront au programme de cette journée automnale.

Les cadoles, nous en parlions il y a quelques jours avec l’inventaire scientifique commandé par la mission Coteaux, maisons et caves de Champagne dans le cadre de l’inscription au patrimoine mondial des paysages. Ces petites constructions en pierre sèche, le plus souvent circulaires, reviennent pour une déclinaison plus sportive, puisqu’elles vont se dévoiler au fil des parcours du prochain trail qu’organise, cette année en solo, l’Amicale laïque des Riceys.

7ème édition après une année blanche

Il s’agit de la septième édition d’une manifestation sportive déjà renommée. L’an passé, le Trail des cadoles n’a pas pu avoir lieu. Cette fois, les bénévoles, emmenés par Thierry Lamoureux et Emmanuel Breuil, se lancent alors que très peu de trails ont déjà rassemblé les amateurs depuis la crise sanitaire. « On est un peu inquiet en voyant des annulations de course », glisse Emmanuel Breuil qui, pour la première fois, a dû satisfaire en plus à toute la partie administrative. « On sait que c’est encore compliqué actuellement. Notre but est de redémarrer les trails », renchérit Thierry Lamoureux, plutôt sur le terrain. Le Trail des cadoles devrait compter pour le challenge Running 3, il est vrai un peu tronqué en cette année particulière.

Des parcours techniques et aboutis

 Au départ, ce trail était organisé par l’office de tourisme et le SDA d’Aix-en-Othe. Il y avait deux parcours. L’Amicale laïque a repris la place de l’office de tourisme deux ans après, et nous avons changé les parcours il y a quatre ans », raconte Thierry Lamoureux, fidèle de la première heure.
« Pour composer les trois parcours, poursuit-il , nous avons repris des bouts existants mais nous avons aussi ouvert des portions. L’année suivante, certaines parties monotones ont été remplacées. Aujourd’hui, les circuits sont techniques et vraiment aboutis, avec 80 % de sentiers et des vallons. Ils se situent entre la route de Mussy et le site du Père Champion. » Ces parcours exigeants comptent pas mal de dénivelés positifs : environ 200 m pour le 8 km ; 358 m pour le 17 km et 570 m pour le 32 km. « Ce qui est atypique aux Riceys confie Sylvain, c’est qu’il y a énormément de sentiers qui ont été créés par des motos ou des quads et qui serpentent dans tous les sens. »

«Nous aurions bien besoin de bénévoles pour nous aider» – Thierry Lamoureux

Sur le finage, on compte au total pas moins de 80 km de sentiers. « C’est dépaysant ici, on ne sait pas du tout où l’on va atterrir parfois. J’avais l’impression de connaître les grands chemins aux Riceys, mais je ne m’imaginais pas rencontrer certains endroits comme les trailers peuvent en rencontrer », pointe Jérôme, alors qu’autour de lui, on parle de « canyon ». « Ce sont des noms qu’on a donnés entre nous ! » rassure Emmanuel Breuil. Des noms qui permettent néanmoins de qualifier certains passages. « Et puis on passe devant des cadoles, mais on n’a pas le temps de les visiter », s’amuse Thierry Lamoureux.

Rendez vous au Marquis de POMEREUIL

Le point de rendez-vous, les parkings et l’arrivée se situeront, comme par le passé, à la cave coopérative Marquis de Pomereuil. De la petite restauration et une buvette y seront installées. Les pass sanitaires y seront contrôlés. Il n’y aura pas de ravitaillement solide en course pour les 17 et 32 km, mais un « en-cas » individuel à l’arrivée. « Nous aurions bien besoin de bénévoles pour nous aider », souligne Thierry Lamoureux. Samedi matin, un petit groupe était de corvée pour nettoyer les parcours après une première séance avant les vendanges. « Et il y a du travail parce que ça fait deux ans qu’il n’a pas été organisé », admet Emmanuel Breuil. Du travail certes, mais effectué dans la bonne humeur. « Oui, nous sommes heureux de nous retrouver. Il y a une bonne ambiance entre nous », poursuit Thierry Lamoureux.
Au sein de l’Amicale laïque des Riceys, ils ne sont qu’une dizaine de trailers. Des coureurs qui ont dû faire avec la crise sanitaire et réduire leurs entraînements. « On a redécouvert le village pendant les confinements », apprécie Nadège.
Vendredi 8 octobre, ils seront à pied d’œuvre pour baliser. Un balisage qui sera vérifié le samedi matin tandis que le débalisage se fera le dimanche. Tous sont pleins d’enthousiasme en pensant au samedi 9 octobre et espèrent avoir suffisamment d’inscriptions pour réaliser un beau Trail des cadoles.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Météo Les Riceys

Infos récentes

Accès rapide aux services ...