> Animaux de compagnie

Le bien vivre ensemble passe par le respect de quelques règles par les propriétaires de chiens, qui demeurent avant tout des principes élémentaires de bon sens et de respect.

Conformément aux dispositions du Règlement Sanitaire Départemental, les propriétaires de chiens doivent les tenir en laisse lorsqu’ils se déplacent sur la voie publique en zone urbaine.

La divagation des chiens est passible d’une peine d’amende.

Par ailleurs, les déjections canines causent de véritables problèmes: dégradations du cadre de vie, souillures des espaces publics, prolifération des microbes, risques de chute, nettoyage des zones souillées.

 

Par mesure d’hygiène publique, les résidus de crottes de chiens sont interdits sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces des jeux publics pour enfants.

Par conséquent, tout propriétaire de chien est tenu de procéder immédiatement, par tout moyen approprié, au ramassage des déjections canines sur le domaine public communal.

En cas de non-respect de l’interdiction, l’infraction est passible d’une contravention.

La municipalité a installé des “canisettes”, ou bornes de propreté, en différents endroits stratégiques  de la commune afin d’aider et de responsabiliser les propriétaires de chiens.

> Dépôts sauvages

Les dépôts sauvages sont un fléau pour les collectivités publiques, ils représentent une menace quant au risque d’incendie, de blessure, d’intoxication, de pollution… et provoquent des nuisances visuelles et olfactives.

Qu’ils proviennent de particuliers ou de professionnels, nous en découvrons régulièrement sur la commune, alors que la totalité des déchets (ordures ménagères, déchets végétaux, encombrants…) dispose aujourd’hui d’une filière de collecte appropriée.

Une procédure judiciaire sera systématiquement engagée contre toute personne qui s’adonnerait à cette pratique interdite.

Pour rappel, le code pénal et le code de l’environnement sanctionnent l’abandon ou le dépôt de déchets d’une amende de 1500 € (3000€ en cas de récidive) pour les particuliers, et 75000€ et/ou deux ans d’emprisonnement pour les entreprises.

Particuliers ou professionnels, les déchetteries sont à votre disposition pour recevoir vos déchets ou encombrants.